La voix de ma nudité


Pour être libre, je dois être nu

Nu devant le regard qui transperce ma chair

Accepter le paradoxe de mon vouloir et de mon faire

Laisser ma vérité s'installer dans la vie de l'autre

Comprendre qu'elle sera émiettée par la vue de l'autre

Rester ferme jusqu'à ce qu'elle se connecte

Devant un regard qui ne baisse pas les yeux

Par une bouche sans instruction

Mais plutôt un ouïe compatissant